M.X. Data

ecommerce

Réalité augmentée : une aubaine pour les retailers ?

Par M.X. Data - Écrire un commentaire

Faire de la relation client one-to-one avec les technologies à disposition est le Graal des retailers. Beacons, RFID, tracking de parcours client en magasin couplé à des application mobiles, exploitation des données des réseaux sociaux, le tout couplé à un CRM consolidant les données, ils sont nombreux les systèmes qui visent à augmenter la connaissance du client. Un client méfiant quant au tracking de ses moindres faits, gestes et paroles, surtout quand il n’en perçoit pas l’utilité immédiate.

Mais les systèmes permettant de deviner avec exactitude quel sera votre prochain achat et les suivants ont encore beaucoup à prouver pour la grande majorité des marques (qui rappelons-le, n’ont pas encore mis en place l’intégralité de ces outils ni même n’ont vocation à le faire, chacun devant trouver son propre mix technologique efficace).

Même si la logique à l’oeuvre est séduisante et porteuse d’une nouvelle manière de vendre qui soit plus en adéquation avec les besoins des clients, la condition du succès de fournir un véritable service dont la valeur ajoutée est effectivement perçue comme telle et susceptible de faire la différence avec la concurrence à long-terme.

Parmi ces technologies, il en est une dont les promesses sont fortes, mais l’adoption par les retailers et clients incertaine: la réalité augmentée. Le flop des Google Glass en exprime les contradictions et les embûches. Dangers, avantages de la réalité augmentée, à peser pour le retail et le web.

La réalité augmentée : opportunité ou menace pour les points de vente physiques ?

Futuristic smart glasses

Est-ce que, grâce à une seule technologie, le futur de la consommation de biens se traduira finalement par la victoire à plate coutures du web sur le magasin, alors que même si l’ecommerce (et le m-commerce encore plus) progresse toujours, les ventes continuent d’être massivement réalisées en magasin ? Le débat est sûrement biaisé si on s’en tient à ce seul facteur technologique. Mais il suffit parfois d’une seule innovation pour bouleverser les usages et l’avenir d’un secteur économique.

La chose suivante est toutefois certaine, et l’expérimentation actuelle avec les nouvelles technologies appliquées au retail le prouvent : les technologies qui apportent une vraie valeur ajoutée au client (et des espoirs de rentabilité et de fidélisation client au retailer) sont les seules qui seront adoptées par tous.

Twitter Google+ LinkedIn